L’observatoire du rap

couv-la-face200Sur cette page, que je tâcherai de mettre à jour au fil de l’actualité, des liens, des photos, des vidéos et des réflexions relatives au rap hexagonal, dont j’ai dénoncé les dérives dans mon livre La face voilée du rap, dérives que nos chers amis rappeurs confirment jour après jour :

 

 

 

04 octobre 2018 : Le rappeur MHD publie sur les réseaux sociaux une vidéo montrant des policiers interpellant violemment son frère Omar. On voit bien le chien de la police attaquer, et les policiers lui emboîtant le pas, c’est incontestable. Soit ! Ce que l’on ne voit pas, comme d’habitude, c’est ce qui s’est passé avant et qui pourrait nous expliquer ce brutal accès de violence. Ce que je vois, moi, en revanche, c’est que le cameraman (MHD lui-même, peut-être) se tient prudemment à distance et qu’il filme la scène avant qu’elle ne dégénère. Mieux, il semble attendre qu’elle dégénère et bronche à peine lorsque les événements se précipitent. Il ne bouge pas, soignant son cadre parce qu’une vidéo sur Youtube se doit d’être télégénique, surtout lorsqu’elle est amenée à être reprise par tous les JT de 20h. Quand on connaît les rappeurs et leur sens de la mise en scène, on ne peut être que moyennement surpris par le procédé. Ce que je vois aussi, ce sont des gestes vindicatifs d’Omar à l’encontre des policiers. Et comme par hasard, nous avons l’image mais pas le son. Mais bon, disons que les policiers ont quand même manqué de self-control dans cette affaire. Quoi qu’il en soit, je suis navré pour le rappeur MHD. Son petit clip improvisé n’aura pas le retentissement de l’affaire Rodney King.

 

26 septembre 2018 : Et hop ! En un tour de passe-passe, une nouvelle racaille sort de l’anonymat grâce à son clip immonde « Pendez les Blancs ! ». Ce faisant, le rappeur raciste Nick Conrad ne fait que confirmer ce que j’écris dans mon livre La face voilée du rap :

Le seul domaine dans lequel le rap pouvait encore se surpasser était celui de la vulgarité, de la provocation et de l’insulte.

Avec ce nouveau palier franchi, je suis obligé de remercier Nick Conrad de me donner raison, juste avant de l’inviter à retourner dans le néant d’où il n’aurait jamais dû sortir. sur cette affaire, je recommande la lecture de l’article de Résistance Républicaine, sans oublier mon propre article sur cette affaire.

2 septembre 2018 : Booba /Kaaris, le feuilleton de l’été continue. Les milliardaires boxeurs musulmans analphabètes décérébrés ont hélas encore de beaux jours devant eux. Ils passent même à la télé.

1er août 2018 : Les rappeurs dégénérés (et musulmans) Booba (Tiens, il ne devait pas aller se faire péter chez un kouffar, celui-là ? Dégonflé, va !) et Kaaris, ainsi que leurs cliques respectives, se donnent en spectacle à l’aéroport d’Orly. Entrée gratuite. Du gros son. Wesh gros ! On regrette juste qu’ils ne se soient pas entre-tués. A ce propos, on attend toujours les marabouts et tueurs à gages recrutés par Maître Gims.

20 juillet 2018 : Dans le rap français, il ne manquait plus que des marabouts et des tueurs à gages. Maintenant c’est fait, pour notre plus grand bonheur.

16 mai 2018 : Booba veut se faire péter chez un kouffar. La bonne nouvelle, c’est qu’après, on ne le verra plus.

boobaboom

22 mars 2018 : un fait divers dans lequel serait impliqué le rappeur RK, qualifié de « jeune talent » par le site Booska-p : « un rappeur complet » ajoute le site. Complet en effet puisque se sentant comme nombre de ses semblables obligé de mettre en application la violence de ses textes, sans doute pour plus de street credibility. Bienvenue à la nouvelle élite culturelle de la France.

http://www.fdesouche.com/974283-il-se-fait-lyncher-dans-la-cage-descalier-c-comme-ca-chez-nous 

25 février 2018 : On commence avec une petite leçon de marketing qui nous est donnée par un rappeur prêt à tout pour faire parler de lui (pléonasme car rappeur = prêt à tout pour faire parler de lui). Donc parlons-en, offrons-lui son quart d’heure de gloire avant de le laisser sombrer dans l’oubli. Après tout, ce n’est certainement pas grâce à son talent que ce pauvre garçon accédera à la notoriété. Il mérite donc toute notre compassion.

http://resistancerepublicaine.eu/2018/02/25/le-rappeur-musulman-ramous-nique-la-france-et-menace-duriner-sur-la-bible/

Ramous

Publicités