Le complotisme fait partie du complot

kouachiMardi soir, France 3 nous a servi en fin de soirée l’un de ces grands moments d’information et d’objectivité journalistique dont les médias français ont le secret. Sobrement intitulé Complotisme, le documentaire d’une heure entend une fois de plus nous endormir sur l’air du « Circulez, il n’y a rien à voir ».

Et effectivement, il n’y a pas grand-chose à voir durant le premier quart d’heure de l’émission, si ce n’est le rappel des théories du complot les plus foireuses véhiculées par les milieux islamistes après les attentats de Charlie Hebdo, et en particulier l’affaire du rétroviseur de la voiture des frères Kouachi. Je suis même surpris que l’on nous ait épargné le menottage d’Amedi Coulibaly.

Bref, j’ai quand même dû visionner le documentaire deux fois avant de réussir à en tirer la substantifique moelle. Oui, il existe un complotisme qui sert la cause islamique et permet aux barbus de légitimer leurs exactions sur toute la planète et leur invasion de l’Occident. Oui, ce complotisme est le plus souvent grossier et fonctionne surtout auprès des adolescents sans culture et sans repère. Et non, Amedi Coulibaly n’a pas été menotté avant d’être abattu, c’est sa deuxième arme que l’on prend pour son bras, un examen sérieux image par image de la vidéo vous en convaincra. Ahmed Merabet, le policier abattu par les frères Kouachi sur le boulevard Lenoir semble ne pas saigner, en effet, et c’est assez troublant, mais je suppose qu’un effet d’optique explique cette méprise. L’impact de la balle qui traverse le crâne du policier, lui, est bien visible. Hélas, la censure de ces images sur Youtube va donner du grain à moudre aux complotistes de tout poil (de barbe).

Et j’ai le regret d’informer les barbus et les collabo-islamophiles que c’est bel et bien un avion qui a heurté le Pentagone le 11 septembre, même si je n’y ai moi-même pas cru au début, même après la diffusion de ces fameuses images de vidéosurveillance à l’entrée d’un parking. Il a fallu que j’attende ceci pour être convaincu :

Pour ce qui est du World Trade Center, je ne vois vraiment pas pourquoi on se serait fatigué à programmer une démolition contrôlée après l’impact des avions. Mais bon, je suis ouvert au débat.

Ce qui n’est pas le cas des auteurs de ce documentaire, puisqu’on n’y a vu que des grands pontes de la presse nationale et de l’intelligentsia droitdelhommiste de notre beau pays. Toutefois, le discours bien rodé des anticomplotistes me laisse quand même un goût amer. Tout d’abord, pourquoi, ce genre d’émission est-il uniquement à charge ? Pourquoi ne pas inviter de complotistes ? Si l’argumentation de ces derniers est si absurde, il doit être facile de la démonter.

Eh bien non, nous dit par exemple Laurent Joffrin, de Libération, qui se plaint de débattre pendant des heures avec des complotistes sans parvenir à leur prouver qu’ils ont tort :

« Ils ont une argumentation extrêmement fournie, un luxe de détails, donc c’est un exercice pénible ».

Autrement dit, ce sont les complotistes qui ont les preuves, donc ils ont tort. On ne peut pas en attendre moins d’un gauchiste patenté qui ajoute que les complotistes réfutent « l’examen candide des faits ». En d’autres termes, nous sommes contraints d’être suffisamment candides pour avaler la bouillie infâme que Libé et d’autres essaient de nous faire gober.

Tout est à l’avenant. De Gérald Bronner, déjà pris la main dans le sac par le site Alterinfo, qui reconnaît que les complotistes sont dotés d’un « cadre intellectuel » (parce que les roquets de la presse aux ordres n’en ont pas, peut-être), à Jean Guisnel, du Point, qui accuse Ardisson d’avoir « servi la soupe à Meyssan ». Comme si Le Point ne servait jamais la soupe à personne. Et je ne dis pas ça par sympathie pour Meyssan, comme le prouve mon avis sur sa thèse de missile (voir plus haut).

D’ailleurs, entre Joffrin qui dénonce des complotistes « irrationnels » et Guisnel qui établit que « pour les complotistes, tout est rationnel », on mesure toute l’étendue de la connerie journalistique en France.

J’en passe et des meilleures. Pierre-André Taguieff est à peu près le seul intellectuel intervenant dans cette émission à réussir à dire une vérité : « La manipulation conspirationniste existe ».

Un exemple, avec cette célèbre mais probablement fausse lettre écrite par le franc-maçon  américain Albert Pike, et qui dévoilerait une partie du plan de domination mondiale, allant même jusqu’à évoquer le conflit israélo-palestinien. Alors que la lettre de Pike aurait été écrite au XIXème siècle. Problème, cette lettre est censée être conservée au British Museum, or ce n’est pas le cas. Si cette lettre existe, où se trouve-t-elle ?

Mais ne nous laissons pas duper par tout ce cirque. Pour ma part, je renvoie complotistes et anticomplotistes dos à dos car on a beau nous expliquer que les Protocoles des Sages de Sion sont des faux, prenons quand même le temps de les lire, sans arrière-pensée. Prenons aussi le temps de lire les Constitutions d’Anderson, l’acte fondateur de la Franc-Maçonnerie, un document où il est notamment question de noachisme. Le noachisme renvoie au judaïsme, n’est-ce pas ? N’êtes-vous pas frappé(e) par une ressemblance entre le monde qui transparaît dans ces documents et notre monde actuel, tel qu’il est ?

Je vous laisse également apprécier les noms des principaux intervenants dans ce documentaire (je ne parle pas des témoins d’attentats, je parle des intellectuels). Je vous laisse apprécier également les noms qui figurent au générique.

Antisémitisme ? Je suis chrétien, et en tant que chrétien, je sais que « Le salut vient des juifs. » (Jean IV, 22). Je suis aussi pro-israélien et j’estime que cela me donne le droit de poser certaines questions, y compris les plus dérangeantes.

Le complotisme pose ces questions, et l’anticomplotisme fait tout pour ne pas y répondre. Dans ces conditions, je ne suivrai ni les uns ni les autres. Je ne suivrai que la voie de la vérité car « Je suis le chemin, la vérité et la vie… » (Jean XIV, 6).

Seulement voilà, la vérité ne se trouve pas, elle se cherche. Alors excusez-moi, je vous laisse, car j’ai du pain sur la planche.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Le complotisme fait partie du complot

  1. yvesdegrelle dit :

    on ne peut pas etre chretien et proisrael car le sionisme et l’etat d’israel sont antichrist et antichretiens
    voir sur google :1 israel tv insulte jesus
    2-20 extraits choquants du tamud
    3 ces juifs qui haissent jesus
    etre chretien sioniste ,c’est comme etre gauliste hitlerien

    J'aime

    • markbreddan dit :

      « Pro-isrélien », cela signifie pour moi que je reconnais à ce pays le droit d’exister. Cela ne signifie pas que j’approuve sa politique ou son idéologie. Si les juifs veulent haïr les Chrétiens, grand bien leur fasse, mais qu’ils le fassent dans leur pays, on est d’accord?

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s